Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 10:18

"Bonjour, après avoir lu l'histoire qui suit, vous comprendrez pourquoi je préfère garder l'anonymat. Sachez juste que je suis de confession musulmane et que j'habite à Roubaix. Roubaix, j'y suis né, j'y ai grandi, j'y ai vu des trucs qui n'existent nulle part ailleurs. L'histoire qui suit est une d'entre elles.

 

Remontons quelques mois en arrière. De retour de vacances, j'entends mes petits frères me dire « bon, on va au quick se manger un bon Giant ». Et mon cousin répond comme en echo «  ouais, et moi, j'vais m'faire un quick n'toast, avec une bonne tranche de jambon ». Mon cousin mange du jambon ? Là, c'en était trop. En bon intégriste que je suis, je me suis mis à hurler : Ahhh !!! du jambon !!! Horreur, malheur ! Bande de mécréants, vous allez tous mourir en enfer !!!! Et sur ce, je me suis enfui en courant pour ne pas me faire contaminer par cette subite quickmania.

 

Quelques jours plus tard, je passe en centre-ville devant le fameux quick et là !!! Des files d'attentes jusque dans la rue. Des centaines, que dis-je des milliers de roubaisiens semblent s'être donnés rendez-vous ici au Quick !!! Moi je préfère acheter mes sandwich O.G.M chez flash burger, juste en face. Là-bas au moins c'est Hallal.

 

Mais tiens, c'est bizarre, autant le quick est plein ; autant aujourd'hui le Flash burger est vide. Je passe ma commande et, inquiet, je dis au vendeur :

«

 

- bah, alors les clients ont fui...

- ben nan, ils sont tous au quick. Depuis que le quick est hallal, y a plus personne !!! .

- Ah ouais, le quick est hallal maintenant ?

- Ben ouais ça fait une semaine, tu débarques ou quoi ???

- Bon ben... Euh... merde, j'ai oublié ma carte bleue dans la voiture. »

 

Et hop, pas une, pas deux, je suis parti rejoindre les 10000 roubaisiens dans la file d'attente. Dans la file, je revois des amis que je n'avais pas vu depuis plus de 15 ans : « Comment tu vas ? Ça fait longtemps !!! ». « Et toi ??? ». « Qu'est-ce que tu deviens ». etc...

 

Et puis vient le moment de la question fatale « ben alors, toi aussi, t'es venu essayer... ». « Euh... nan... c'est pour un ami. Euh, pour mon frère en fait. Pour l'ami de mon frère. Bref... et toi alors, dis moi qu'est-ce que tu deviens ? ».

 

Une demi-heure plus tard, me voilà devant la vendeuse. « je voudrai, euh...un giant, un quick n'toast, et aussi celui-là dessiné là-bas ; celui-là aussi... le truc au poivre, je prends ; vous avez rien d'autre ??? ». Faut dire que l'ami de mon frère est très gourmand.

 

J'ai passé un bon mois à aller tous les jours au quick, comme pour rattraper le temps perdu. J'ai pris 15 kilos et je crois aussi avoir perdu 15 ans d'espérance de vie. Et ouais, comme dirait mon pote Toufik, c'est quand même du chimik !!!

 

Mais heureusement, Monsieur le Maire et Marine Lepen sont intervenus pour me sauver la vie. Marine a dénoncé publiquement ce quick Hallal communautaire et Monsieur le maire a attaqué la direction du quick en justice... pour discrimination.

 

 

Alors, en bon citoyen que je suis; j'ai décidé d'appliquer le principe de précaution. Dans le doute, je me suis abstenu. J'ai parlé à un ami avocat pour savoir si je ne pouvais pas aller en prison pour « abus de Quick Hallal communautaire et discriminant ». Il m'a dit que non, « en principe » :

 

« Mais vaut mieux quand même que tu te tiennes à carreau pour le moment... de toute façon, tant que tu n'as pas été condamné, la présomption d'innocence joue en ta faveur... Sinon, en plaidant coupable, tu pourrais t'en sortir avec juste des travaux d'intérêt général et du sursis ». en partant, il s'est retourné une dernière fois vers moi, façon colombo : « sinon, si tu veux être blanchi totalement, faut que tu balances ».

 

Le problème c'est que je n'ai pas une très bonne mémoire des visages. Y avait bien mon pote que j'avais pas vu depuis 15 ans; mes frères et mon cousin. Mais seulement 4 personnes balancée, je suis pas sûr que ça m'aurait beaucoup aidé. Finalement, j'ai décidé de faire profil bas. Je suis resté chez moi, enfermé plusieurs jours.

 

Et après avoir épuisé tous mes vivres... J'ai décidé d'aller faire des courses à Auchan. Mais comme il fallait que je passe incognito, inaperçu. J'ai enfilé la Burqa d'une de mes quatre femmes et je suis parti à travers la ville.

 

Me voilà sur la route de Auchan, rasant les murs, sursautant à chaque sirène de police pensant avoir été « démasqué ». Je sais qu'ils en sont capables, parce que les policiers de Roubaix, ils sont trop forts. Je me souviens qu'une fois, ils m'avaient arrêté pour un braquage que j'avais pas fait : ils m'avaient gardé 24 heures en garde à vue. Et même à un moment, ils m'avaient mis un doute, c'est vrai qu'ils étaient assez persuasifs. Finalement ils avaient dû voir qu'ils s'étaient trompés. Je me souviens de leur manière de dire « pardon, on s'est trompé, toutes nos excuses »; ils m'avaient eu cette formule sympathique « c'est bon pour cette fois, tu peux y aller ».

 

Enfin bref, ça y est, je suis enfin arrivé à Auchan, j' évite soigneusement quand même les rayons « Hallal » pour ne pas éveiller les soupçons. Mais pas d'chance, au rayon yaghourt, y a un cachir ( saucisson hallal ) posé là. La tentation est trop forte, je prends le cachir dans mes mains. Mais comme j'ai pas envie de « tomber » pour un pauvre petit bout de saucisson, je le cache sous ma Burqa. Et voilà que débarque un Vigile un peu trop Zélé. « Madame, veuillez me suivre s'il vous plait»... La suite, un vrai cauchemar :

 

Je l'ai suivi dans son local, et comme le vigile était un peu basané; je me suis dit qu'il me comprendrait. J'ai enlevé ma Burqa, et je lui ai tout expliqué. Faux-frère, traître, il a appelé la police. Embarquement immédiat. Gardav' !!! C'est de ma faute, j'aurais pas dû parler.

 

Au poste, le brigadier en chef m'a fait le topo : « Quick Hallal, Burqa, Détournement de cachir.. en plus vous n'avez pas vos papiers sur vous. Votre cas est grave Monsieur. Dîtes moi, question en passant : que faisiez-vous le 11 septembre 2001 sur les coup de 11H ? ». Cette fois, j'étais bien décidé à ne pas parler. Motus et bouche cousue. Je ne voulais pas aggraver mon cas.

 

Après, je n'ai pas tout compris. Ils m'ont transféré dans un autre commissariat avec des policiers encore plus persuasifs que dans mon quartier. Ils ont même voulu me faire avouer que j'étais afghan. Y avait plein d'autres types comme moi, à qui ils essayaient de faire avouer qu'ils étaient togolais, péruviens, roumains, marocains...

 

Après quelques jours dans ce second commissariat, ils m'ont embarqué pour un autre... Et dans cet autre commissariat, rebelotte : interrogatoire, etc... pendant plusieurs jours.

 

ils ont aussi voulu me faire signer deux trois paperasses ( j'ai fait une croix pour qu'ils reconnaissent pas ma vraie signature. Pas bête la bête ). Puis; finalement quand ils ont vu qu'ils n'obtiendraient rien de moi, ils m'ont dit que je pouvais enfin "rentrer chez moi". Ouf !!! je m'en suis finalement pas trop mal sorti. Comme quoi des fois, vaut mieux la boucler.

 

Ça fait du bien de retrouver l'air libre. Mais c'est vrai qu'en quelques jours à peine, Roubaix a déjà bien bien changé. C'est étrange, je ne reconnais plus ma ville : Les Burqas se sont multipliées, les gens ne parlent plus un seul mot de français. Tous sont barbus et se baladent en Jellabah, le Maire et Marine Lepen avaient peut-être raison...   Vous voyez, si j'étais un tant soit peu parano je pourrais presque croire que les policiers m'ont drogué et envoyé en afghanistan ! Mais je fais trop confiance en la justice de mon pays.

 

Par contre, le Maire a certainement dû gagner son procès parce que le Quick n'est plus là. Mon appartement non plus d'ailleurs... Tout est désormais écrit en arabe, et d'ailleurs heureusement que je sais un peu lire l'arabe, comme ça au moins je peux vous dire que le nouveau nom de Roubaix, c'est « Jallalabad ».

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

clairoushka 28/03/2012 07:10

MORTE de RIRE mais serieusement lances toi ds une carrière de comique paralelle à celle de chanteur et écrivain...enfin si t'arrives à rallonger les journées

Fraid 23/05/2010 15:59


Très sympa cet article.
J'aime ton ironie, et ton inspiration !
Bravo !


Féefils 23/02/2010 10:32


ma-ma-ma-ma-ma-ma-ma-ma-ma ma-ro-cco,..
Je confirme: c'est la forme!!
Moi j'attends qu'on s'insurge contre l'oeuf hallal


Présentation

Recherche

Pages

Liens